Chers amis,

Nous avons été informés par l’UNP Morbihan du décès de notre grand ancien le chef de bataillon (er) Louis MEDIGUE, le 13 novembre 2020. Ses obsèques se dérouleront le 17 novembre en l’église de St GUEN à Vannes.
Le chef de Bataillon (ER) Louis MEDIGUE est né le 3 juin 1927. A 17 ans il entre dans la résistance et rejoint le maquis dans le Rhône, puis participe à la libération de Lyon. Il souscrit alors un engagement dans la 1ère armée française, affecté dans les Alpes il gagne ensuite l’Alsace avant de revenir dans le Sud Est et pénétrer en Italie en franchissement des champs de mines en avril 1945. A la fin de la guerre Louis décide de rester dans l’armée et effectue un premier séjour en Indochine au 23 ème RIC. Pour son comportement au feu il est cité lors des combats dans l’Annam. De retour en Métropole en 1950, le sergent MEDIGUE s’engage dans les paras et est breveté à Meucon. En 1951 il gagne le Tonkin (Nord Vietnam) et participe à de nombreuses opérations dans le delta du fleuve rouge et dans la région d’Hoa Binh avec le 8 ème BPC. Durant ces opérations il effectue 2 sauts opérationnels. Blessé à deux reprises il est cité 4 fois durant son second séjour en Indochine. En 1953 il rejoint Vannes et se marie, puis il est muté à Bayonne en qualité d’instructeur para. Il servira ensuite en Algérie et terminera sa carrière au 3ème RIMa à Vannes en 1979. Il était officier de la légion d’honneur, titulaire de la Médaille Militaire, chevalier de l’Ordre National du Mérite et détenteur de la Croix de Guerre des théâtres des opérations extérieures avec 5 citations.  >>
L’Amicale présente ses plus sincères condoléances à la famille.
Que Saint-Michel le prenne sous ses ailes
Le bureau

« Le général (2S) Jacques Lechevallier, président, les membres du Conseil National de la Fédération Nationale des Associations Parachutistes, au nom de l’ensemble des amicales et associations que la FNAP rassemble, s’associent à la douleur de la famille, de ses amis et de ses frères d’armes parachutistes et, forts de sa mémoire, prient Saint-Michel de l’accueillir sous ses ailes protectrices. »

Amitiés,

Général (2S) Jacques LECHEVALLIER