Bonsoir,
le « 8 » est en deuil. Le « 8 » vient de perdre un de ses plus grands Anciens, un de ces soldats qui ont fait l’histoire des paras, la légende du « 8 », Hermann, un rescapé de Dien Bien Phu, après avoir servi comme « fallschirmjäger ».
C’était un homme d’une extraordinaire humilité, un homme simple, solide, fidèle, extrêmement respectueux, qui m’a profondément impressionné chaque fois que j’ai eu l’honneur et le bonheur de le rencontrer, à Castres et chez lui, en Alsace.
Vous trouverez en pièce jointe un très beau texte écrit par Jacques Antoine, qui témoigne d’un destin exceptionnel et admirable ; pensez donc, un soldat titulaire à la fois de la Croix de Fer et de la Légion d’Honneur.
Une page de notre histoire se tourne, quelle tristesse, mais quelle leçon !
Nous ne pourrons pas l’accompagner dans son dernier saut sur terre, mais nous lui rendrons l’hommage qui lui est du le moment venu.
Bien amicalement
Claude Réglat

Cliquez pour lire : de la croix de fer à l’ancre d or.